La femme et l’art africain

Femme nue, femme noire
Vétue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté !
J’ai grandi à ton ombre; la douceur de tes mains bandait mes yeux.
Et voilà qu’au coeur de l’Eté et de Midi,
Je te découvre, Terre promise, du haut d’un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein coeur, comme l’éclair d’un aigle

Femme nue, femme obscure
Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases du vin noir, bouche qui fais lyrique ma bouche
Savane aux horizons purs, savane qui frémis aux caresses ferventes du Vent d’Est
Tamtam sculpté, tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur
Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l’Aimée.

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l’athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta peau.

Femme nue, femme noire
Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l’Eternel
Avant que le destin jaloux ne te réduise en cendres pour nourrir les racines de la vie.

Léopold Sédar Senghor in Chants d’ombre – 1945

 

 

Unknown

 

4 Comments

  • Fleury
    Posted February 28, 2014 at 9:01 am | Permalink

    Merci de m’envoyer les informations sur les activités de la galerie.

    • sebastian
      Posted March 6, 2014 at 9:17 pm | Permalink

      Merci, avec plaisir.

  • J de Vilmorin
    Posted March 24, 2014 at 4:46 pm | Permalink

    If you need some rare examples left of our catalogue called “gloire de la femme dans l’art africain ” 200pièces expo 2008 Dinard (no more at the editor).
    This might fit your theme :let me know , i could bring you a few…
    regards
    jacques

    • sebastian
      Posted April 10, 2014 at 11:17 am | Permalink

      Merci!

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>